Dernières nouvelles
Accueil » Pause café » Avis « Alors voilà »
IDEL

Avis « Alors voilà »

Bonjour, vous entrez aux urgences. Vous connaissez votre ressenti à ce service, vous savez ce qui peut vous attendre. Alors voilà, vous vous êtes déjà demandé ce que ressentait ceux qui y travaillent ?

Plongez dans l’univers de Baptiste Beaulieu, blogueur réputé pour ces histoires sur son blog Alors voilà, jeune interne en médecine de 27 ans qui raconte à travers ses mots et son regard ses divers récits d’interne au sein des urgences. Il y parle de lui, de ses consœurs, de son chef de service, des infirmières, tout le monde on vous dit…

Alors voilà

Humour cinglant, humour grinçant, découvrez quelques récits doux ou violents à travers les yeux d’un interne aux urgences qui passe son temps entre ses gardes et monter au 5ème étage pour partager ses derniers récits à la patiente de la chambre 7 qui s’apprête à partir vers un nouvelle vie. A travers ce fil conducteur, vous allez aimer la relation soignant/soigné, même si je dois avouer que parfois je me suis un peu perdu par certaines confusions dans le style ou encore les différents noms donnés aux personnages Mais qu’importe, il faut lire ce livre, de préférence dans un coin calme sans être dérangé (Peut-être pour cela que j’ai trouvé cela confus parfois…).

Malgré cela, j’ai trouvé le livre bon et plaisant à lire. Touche de sincérité, l’histoire arrivant à faire voyager dans votre imagination pour en faire une petite pièce de théâtre médicale. L’écriture est différente que d’autres livres mais c’est ce qui fait son charme. Baptiste m’inspire, Baptiste m’a plu, Baptiste est à découvrir… Je ne peux que vous inviter à lire Alors voilà: Les 1001 vies des Urgences !


A propos de Thibault Deschamps

Infirmier 2.0 - Je partage tout et rien mais cela n'engage que moi. Note: Article rédigé en collaboration avec l'entreprise citée

A Découvrir

La vraie histoire des infirmières

La vraie histoire des infirmières

Dans ce livre, découvrez pour la première fois l’ histoire des infirmières en France, depuis …

Laisser un commentaire