Accueil » Actualité » ESI, réveillez-vous ! Sortez, manifestez !

ESI, réveillez-vous ! Sortez, manifestez !

 L’heure est venue. Suite à la suspension des stages dans les établissements de la Fédération de l’Hospitalisation Privée (FPH) pour les étudiants infirmiers à partir du 1er mars, la colère est montée. Il est temps pour vous de la crier dans la rue.

J’appelle IFSI, professionnel de santé et tous les étudiants infirmiers a sortir et marcher dans la rue. Mettez vos blouses blanches et osez faire la plus grande manifestation qu’il a été vu dans le métier.

Stages supprimés, étudiants non formés

Alors que la réunion d’hier, 25 février 2014, du comité exécutif de la FHP et du ministère de la santé n’a rien donné aux vues de réponses insuffisantes, la menace de ne pas accueillir des étudiants reste d’actualité. Que ce soit à coup de campagne tarifaire non satisfaisant ou l’absence de garantie précise, les étudiants infirmiers resteront privés de stage.

Les premières manifestations ont eu lieu. Le 24 février 2014, à Niort, les étudiants se sont rassemblés devant leur IFSI, à Tours ce sont 400 étudiants qui défilaient dans les rues. Les étudiants en soins infirmiers de Lyon ont organisé une grande chaîne humaine devant la clinique privée Natecia.

Du soutien a été annoncé par l’ensemble des directeurs d’IFSI qui font leur possible pour « recaser » les étudiants dont le stage a été supprimé, mais aussi par la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne privés non lucratifs (FEHAP) qui ont fait un appel à l’ensemble de leurs établissements pour faire en sorte d’accueillir au mieux des stagiaires infirmiers dans leur structure. la FHF appelle également ses établissements à ouvrir ses portes aux étudiants (merci le service public).

Malgré que la FNESI fût reçue le 18 février dernier au Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, il en résulte que le Ministère n’est pas en capacité actuellement de pourvoir à la demande importe de stages. En gros, vous avez été pris en otage par une fédération et on ne peut rien y faire.

A compter du 1er mars, ce sont des milliers d’étudiants qui se verront sans stage et donc pris en otage. Beaucoup devront être diplômés 5 mois après, alors comment faire ? Ce chantage qui prouve l’estime pitoyable apportée à notre profession par la FHP est le coup de canon du réveil infirmier. Ne devenez pas otages, exprimez-vous et ne renoncez pas ! Fixer une date nationale et sortez dans la rue. IFSI, fermez vos portes ce jour-là et appelez vos étudiants à aller dans la rue. Les étudiants sont fait pour être formés et non pour être utilisé comme martyre par une fédération.

ÉTUDIANTS INFIRMIERS, SORTEZ DANS LA RUE !

A propos de Thibault Deschamps

Infirmier 2.0 - Je partage tout et rien mais cela n'engage que moi. Note: Article rédigé en collaboration avec l'entreprise citée

A Découvrir

implant dentaire

Implant dentaire : vers le « reste à charge zéro » en 2018 ?

Le progrès technologique banalise aujourd’hui l’implant dentaire comme le meilleur moyen de pallier à l’absence …

Laisser un commentaire