Dernières nouvelles
Accueil » Actualité » Histoire de pamplemousse

Histoire de pamplemousse

En ce moment, le fruit à la mode est le pamplemousse. Manger 5 fruits et légumes les gars ! Oui mais finalement, le pamplemousse est à proscrire pour tout patient ou personne prenant un traitement. Certains préviennent même qu’il faut le bannir de votre alimentation !

Le pamplemousse, le gros truc acide là ?

Pourtant le ministère de la santé nous disait bien d’en bouffer des fruits ! Surtout quand on nous dit que le pamplemousse est bourré de vitamine C et d’antioxydants, alors pourquoi maintenant on fait machine arrière ?

Alors oui, ce que vous pensez et ce que vous dit est vrai. Mais il est valable pour tous les jeunes et moins jeune d’entre vous ne prenant pas de médicaments, ce qui est le cas quand même de millions de français (même si on sait qu’on est un pays de gros consommateurs). L’histoire du pamplemousse qui est dangereux pour la santé vise surtout les personnes prenant des médicaments, car en effet le pamplemousse potentialise les effets du médicament ou encore le mélange pamplemousse/médicaments pouvant être alors dangereux pour la santé.

Ce sont des scientifiques à l’origine du « chaos du pamplemousse » qui ont fait des observations depuis de nombreuses années, certains pharmaciens étant au courant depuis 20 ans (il parait, à confirmer) et qui révèlent donc cette information qui fait maintenant la une de la presse. Wahou, vous étiez en rade de sujet grave chez Tf1 ?

Et la liste bordel ? Ah oui, pour ceux arrivant sur le blog car cherchant à savoir quels médicaments sont déconseillés avec ce pamplemousse, la voici. Et le quinté gagnant est : les tranquillisants, les immunodépresseurs, les inhibiteurs calciques, les statines (le truc contre le cholestérol mesdames) et… C’est tout ?

Mais que va-t-il m’arrivé si je prends mes médicaments avec mon pamplemousse ? Rien de grave madame, juste des tremblements, une destruction musculaire, une hémorragie sortie dont ne sait où ! Le tout allant parfois jusqu’à la mort.

Voilà, vous savez tout. Maintenant c’est comme tout, si vous lisez la notice, vous avez « parfois », « rarement » ou « très rarement » ces effets secondaires… Faut bien que le labo se couvre ! En attendant certains hôpitaux ne servent plus de pamplemousse. Dites-vous que cela fait quand même des années que vous prenez votre médicament et votre pamplemousse, donc la fin du monde n’est pas proche. En cas de doute, consultez votre médecin et demandez lui de ma part quel sorte de pamplemousse faut-il éviter ? Le rose, le chinois, etc…

A propos de Thibault Deschamps

Infirmier 2.0 - Je partage tout et rien mais cela n'engage que moi. Note: Article rédigé en collaboration avec l'entreprise citée

A Découvrir

p-heal-cuisine

Le premier pilulier connecté

Vous êtes malade et vous êtes sous traitement. Vous devez le respecter scrupuleusement, mais il …

Laisser un commentaire