Dernières nouvelles
Accueil » Chroniques » J’adore les ambulanciers
ambulancier

J’adore les ambulanciers

Ah les ambulanciers, dans notre métier on a une approche avec eux digne parfois d’une romance. Comme dans tout métier, comme le nôtre, il y a de bons ambulanciers et de moins bons… Aujourd’hui, je suis tombé sur cette dernière catégorie et plusieurs fois !

Un ambulancier grognon

Peut-être que certains ambulanciers tomberont sur cet article et pourront m’expliquer (ou se défendre ?) sur votre métier. Je les y encourage vivement d’ailleurs.

Mon expérience du jour est due à une panne malencontreuse des ascenseurs. On l’avait subi lors de ce week-end de canicule où j’ai dû porté sur deux étages des patients en fauteuil roulant, mais on l’a de nouveau subi ce jour avec une nouvelle panne à 8h30 des deux ascenseurs. Pour vous la faire courte, la panne est causée par une pièce défectueuse qu’il faut changer et qui est commandée. C’est comme une voiture, faut que la pièce arrive… Donc on rappelle nos ouvriers ou l’agence en charge des ascenseurs pour les réparer.

Un premier « couple » d’ambulancier, venant sans le brancard, pour chercher une patiente allant en chimiothérapie. Ils signalent que les ascenseurs sont en panne. Certes, mais je préviens que la petite dame ne pourra pas marcher, trop fatigué et surtout « trop » perfusé. Ils ne disent rien, mais on sent que le grognement n’est pas loin. Je cherche une astuce pour palier à l’ascenseur, notons qu’on est situé qu’au premier étage. Je trouve un autre moyen et pouvoir utiliser l’ascenseur situé dans un autre bâtiment, ils devront passés par le self de l’hôpital. Je n’ai pas trouvé mieux ! On les accompagne, mais arrivé en face de huit marches, ils refuseront de descendre par là. « Et bien vous pouvez prendre une chaise pour descendre ces huit marches ?! » Refus, ils partiront laissant la patiente qui n’aura pas de chimio ce jour. Je pensais que les ambulances étaient un service pour les patients ? Apparemment on se soucie de leur prise en charge ?

Deuxième fois ce matin, les admissions appellent pour le retour d’une patiente avec les ambulanciers, en brancard, qui n’ont pas l’air de savoir comment faire pour monter la patiente… Ok, j’arrive je me détache du service pour aller les aider. À peine arrivé, un des deux ambulanciers tape son scandale, criant haut et fort que :

  •  « Cela est inadmissible, on est où là, c’est quoi cet hôpital, etc »….
  • « Ok monsieur, vous je ne vous connais pas, vous devez venir très rarement dans notre hôpital. Moi je subis cette panne, vous ne la subissez qu’une seule fois. Et puis même un hôpital a droit d’avoir une fois un ascenseur en panne, c’est pas infaillible et en ce moment les techniciens le réparent ! A part de la patience, il vous faut quoi de plus ? Pas la peine donc de me crier dessus, au pire allez vous plaindre au bureau de la directrice qui se trouve au bout du couloir (toi et ton jean qui te sers d’uniforme !)
  • « Oui mais je fais comment pour la monter là, elle a de l’oxygène et toute ses affaires, c’est n’importe quoi ! »
  • « Ecoutez, les affaires un agent va les monter, la petite dame on va lui enlever l’oxygène le temps de la monter au 1ER ETAGE ! On la rebranchera tout de suite après… C’est fou ça ! Vous êtes formé au brancardage quand même et me racontez pas n’importe quoi j’ai fait 4 ans ce même métier avant de faire infirmier. »

Il m’adressera plus la parole le Schtroumph Grognon. Je ne sais pas, mais vous pensez parfois qu’il y a un patient sur le brancard ? Tous ne sont pas comme ça, heureusement, mais vous étonnez pas si dans le milieu on pense que vous êtes des Taxi plutôt qu’autre chose. Je connais de très bons ambulanciers, je pense peut-être parce qu’ils sont passionnés et motivés par leur boulot ? Vous faites une formation quand même, d’ailleurs j’en forme certain étant moniteur…

Quand vous allez chercher quelqu’un à son domicile, vous la montez et descendez de chez elle, quitte des fois à prendre les escaliers ! Votre chaise pliante est faite pour cela. J’ai porté les patients sur deux étages plusieurs fois durant la canicule, je n’ai pas râlé ! Les patients n’ont pas besoin d’entendre cela.

Je ne sais pas, mais monter un étage, c’est drôlement dur… Qu’une patiente n’ait pas sa chimio à cause de votre transport qui n’a pas été assuré pour quelques malheureuses marches, cela ne vous gêne pas ? De plus, on vous aide souvent pour brancarder un patient… Enfin bon, ce fut mon petit coup de gueule du jour. D’ailleurs je salue quand même certains ambulanciers. Ce jour-là je suis tombé surement sur des fainéants ce qui entache votre métier, comme vous devez tomber des fois sur des infirmiers/infirmières pas aimables, cela arrive.

Au fait, venez pas me parler de leur conduite sur la route, je ne parle pas de ça. (Je vous voie venir :p)

A propos de Jay

Infirmier 2.0 – Je partage tout et rien mais cela n’engage que moi.

Check Also

violences enfant

Des violences qu’on ne voudrait pas voir

Les urgences, c’est une sorte de hall de gare où tous les maux de la …

10 commentaires

  1. Je confirme, ce sont bien des abrutis ! Pas de chance, je crois que ce jour là, vous êtes tombés sur les rares que comptent mon métier et ça me met en rage de lire ça … j’ai pas trop le temps de développer (ben oui, je dois partir bosser ^^) mais je pense que des collègues se feront un plaisir de défendre cette profession, ou du moins d’expliquer combien ces comportements sont hallucinants !

    ps : j’évalue la proportion de tocards à environ 10% et c’est vraiment pas de bol de les avoir vu tous ce jour là ^^

    Bonne journée et bon courage (et tenez vous loin de ces gens qui n’ont rien à faire dans une ambulance, ou même ou que ce soit avec des malades pas loin !)

  2. Je vais parler en tant qu’ambulancier. Comme tu écrits, il y en a des Bin et des moins bon surtout si l’on juge la qualité sur un instant de vie. Il y a certainement de nombreuses raisons qui peuvent expliquer ce comportement, mais ce n’est pas à moi de les donner ici. Ce que je peux dire par contre c’est que si chacun se mettait à descendre les professions que l’on côtoie, il y aurait beaucoup à dire sur les infirmiers, médecins, aise-soignants, secrétaires médicaux, ash, parm, j’en passe et des meilleures. Donc félicitations à toutes les personnes qui sont en contact avec des malades et qui sont passionnées, qui se mettent en 4 pour accompagner ces malades du mieux possible. Quant à ceux qui oublient que certes le travail est dur mais que nous avons la chance d’avoir au moins la santé pour nous, et bien regardez vous dans une glace et demandez-vous si vous êtes fait pour se métier. Et si vous voyez une personne de ces professions qui est désagréable, partez du principe que c’est un mauvais passage et pas leur état normal.

  3. @ Dopamine : très bel article. J’aime ma profession et j’essaie chaque jour de la faire avec le plus grand professionnalisme. Ce genre de clowns feraient bien de changer de métier très vite ou alors de revoir leurs bases. C’est le festival du n’importe quoi. Le plus malheureux c’est que j’en croise régulièrement et ça me met dans des états incroyable. Je sais que chaque profession a sa part de « boulets ». Mais dans le cas de l’ambulancier c’est déjà complexe de réussir à obtenir une image correcte du métier, alors notre part de « boulets » n’aide en rien. Pourtant je le confirme la nouvelle génération arrive avec une idée bien plus sérieuse de ce que doit représenter les missions des ambulanciers et j’espère qu’elle saura faire disparaitre ce genre d’individus, chez les anciens il en existe aussi; qualifiés avec une grande expérience professionnelle et toujours passionnés. Personnellement je trouve leurs attitudes honteuses. On se serait croisé je pense que la donne aurait été radicalement différente.

    Pour la chaise portoir c’est pas compliqué, chaque ambulance en a une et ça coûte pas grand chose de venir filer un coup de main surtout quand on se partage les tâches;

    Quand au patient il est au coeur même de notre métier. Certes ce n’est pas toujours simple les relations humaines mais nous sommes là comme les soignants pour leur apporter notre aide au quotidien : servir mais non se servir.

    Bon spa fini de causer tu va m’le filer le BT l’infirmier là ! J’ai un colis pardon un patient à trimballer pardon à prendre en charge et j’ai mon café à aller boire ;D

  4. Salut je suis ambulancier et ce que vous avez dit surce site est tres interresant, moi je voudrais etre vu par les autres proffesionnels de la santé comme un bon ambulancier et donc je essaye de
    faire le mieux pour la personne ou patient mais avec de gens comme ça c’est normal de toujours se battre d’avoir le respect des autres a l’hopital.

  5. Je suis d’accord avec vous. Peut-être que c’est un passage… Mais on le remarque aussi ce genre de comportement. Là, je ne pense pas que c’était un passage.
    Après comme je l’ai dit, c’était une journée « sans », je suis tombé sur des mauvais point. Je ne dis pas qu’ils sont tous comme ça (heureusement), j’en ai cotoyé de très bon, encore meilleur que certains soignants.

    Et vous inquiètez pas pour les autres professions, j’ai des anecdotes similaires sur eux (même au niveau des infirmiers!). Donc j’hésiterais pas non plus à écrire sur eux, ce jour là, ce fut les ambulanciers et comme je fais mes articles de temps en temps… :>

    Courage à tout le monde quand même !

  6. comme tu le dis si justement, « ya des cons partout » et ceux que tu as croisé ce jour en font partie malheureusement…Nous somme une profession souvent mal jugée et trés meconnue.Celà dit ça n’arrange pas nos affaires ce genre de comportement.Je tiens a te rassurer comme tu le sais,pas mal de mes collegues font ce metier par passion et non pour le salaire (lol parce que dans ce cas on ferait autre chose).Je me bats chaque jour contre ce genre de comportement mais bon il y en a certains tu leur colle une gommette rouge et tu les appelles plus^^.j’ai moi aussi de nombreuses annecdotes (ya de quoi en faire un bon livre d’ailleurs lol) et quelques fois il est defoulant d’en parler…bon courage a toi… 😉

  7. Ce genre de comportements n est pas digne d un ambulancier. Le CATSUF se bat contre ce genre d agissement. Pouvez vous rentrer en contact avec nous afin d zn savoir ùn pzu plus? Bien cordialement

  8. Pauvre infirmière tu est vraiment tombé sur des bon à rien.
    Sache que les ambulanciers se sont récemment fédérés dans une association nommé Collectif Ambulancier des Transports Sanitaires et d’Urgences de France (CATSUF). – http://www.catsuf.fr
    Asso qui a pour but de redorer le blason de l ambulancier, de combattre les mauvaises habitudes et actes qui détruisent l’image de notre metier.
    En tout cas félicitations mlle l’infirmière pour votre patiente face a cette bande de con, incompétent qui devrait changer de métier.
    Nicolas

  9. Salut d’un ambulancier, ceux que vois avez pu voir ce jour là ne sont que de grosses feignaces qui font ce métier pour l’argent. Je suis scandalisé de voir des abrutis pareils dans le métier ! Et encore je suis poli ! Au pire ne faites plus appels aux entreprises de ces ambulanciers si vous avez le choix… j’en vois aussi tous les jours et j’ai souvent envie de leur mètre de grandes baffes dans le nez ! Heureusement que vous faites la différence avec ceux qui aiment leur métier 😉

  10. Avec des personnages comme sa il ne faut pas s’étonner que les jeunes n’ai pas envie de faire ambulancier, « des cowboys  » même pas fichu d’avoir une tenue professionnels, c’est à cause de ces personnes que dans certains départements ont ne veut pas que l’ont fasse de l’urgence. En tout cas bon courage au personnel soignant qui doit subir le comportement de ces abruti

Laisser un commentaire