Dernières nouvelles
Accueil » Divers » Obtenir son grade licence

Obtenir son grade licence

licence infirmièreC’est une question que les anciens se sont posés lors de la mise en place du nouveau programme puis n’ont pas donné suite, estimant qu’on va leur laisser le temps de décider comment faire pour nous mettre « à niveau ». Oui mais quelques années après, les anciens se réveillent de nouveau et sont de plus en plus à demander : « Mais au fait, comment obtenir mon niveau licence si j’ai passé le diplôme avant la nouvelle réforme  ? »

Moi aussi, je veux mon grade licence !

 A vrai dire, il existe encore un certain flou artistique. Revenons juste rapidement sur l’histoire de la catégorie A et B, pour les anciens vous avez eu le choix de choisir votre reclassement (en vous faisant miroiter 200 euros de plus sur votre paye pour 5 années de plus, finalement ils ont tenu parole… avec les 5 années de plus) et pour les diplômés à partir de 2010, ils ont été directement classé en catégorie A mais sachant que ceux diplômés en 2010 et 2011 n’ont pas leur grade licence ! Vous suivez toujours ? Bon en tout cas, ce que je veux dire aussi c’est que ce n’est pas parce que vous êtes en catégorie A que vous avez le grade de licence.

C’est vrai qu’on reste content pour les nouveaux diplômés, obtenir la reconnaissance du bac +3. En plus, vos études ont été raccourcis de 6 mois ! Qu’est-ce qu’on est nous avec nos 3 ans et demi d’étude et reconnu seulement bac +2. Non je vous jure, je ne suis pas aigri, bien au contraire. Mais si par exemple je veux m’inscrire à un concours où l’accès est réservé aux diplômes de niveau II (BAC+3), je fais comment ? Alors il paraîtrait (vu que je n’ai pas essayé) que certaines facs prennent en compte ce « petit détail » et accordent l’accès aux anciens diplômés… A confirmer ? Bon après, on me parle de VAE. Très bien, donnez moi plus d’informations sur cette VAE car on m’en parle mais on me la montre pas ! On dirait une légende urbaine. Certaines facs de France ont signé une convention avec les IFSI et le ministère ouvrant droit à l’accès au concours de niveau II, alors à vous de vous renseigner à la fac la plus proche si vous voulez passer votre licence en science infirmière. Mais au fait, c’est quoi « science infirmière » ? (Et bing.)

Mais que disent les textes de loi ? Et bien pas grand-chose. En effet, si on regarde de plus près sur Legifrance, il y a bien le décret n° 2010-1123 du 23 septembre 2010 parlant du grade licence, mais seulement pour la nouvelle réforme… Pour les anciens, rien n’est écrit. Extrait : « Le grade de licence est conféré de plein droit aux titulaires des titres ou diplômes […] Diplôme d’État d’infirmier (disposition applicable aux étudiants ayant accompli leurs études conformément aux règles régissant l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmier à compter de la rentrée de septembre 2009). » Avant 2009 ? On est les oublier.

On me souffle dans l’oreillette qu’au niveau de la formation en France, les facs se réfèrent au RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles, accessible sur :http://www.rncp.cncp.gouv.fr où il est dit que le DE infirmier est considéré niveau II (bac +3), sans distinction entre l’ancienne et la nouvelle réforme de formation infirmière. Vous pouvez donc normalement accèder à des formations et des masters accessibles avec un bac +3.
On remarque tout de même que cela reste très flou et qu’il serait pourtant simple au ministère de la santé de trancher si oui ou non les anciens sont aussi reconnus ou si oui ou non ils ont un équivalent à passer. On rame en France et je le vois même dans mon poste actuel de FF cadre où j’ai encore parfois du mal à comprendre pourquoi c’est parfois si long… (et me sortez pas que c’est la faute au « budget »).
Bon après le débat sur cette réforme fantasme, de cette catégorie A qui vous fait travailler 5 années de plus et vous fait perdre votre pénibilité IDE (1 année de bonification pour 10 travaillé) en vous faisant miroiter une hausse de salaire qui finalement a été ridicule par rapport à ce qui a été prévu (sachant que d’autres cotisations se sont rajouté depuis), on ne va pas en parler ici.
Je ne vous aurai peut-être pas apporté la réponse que vous attendiez, ou alors peut-être cela vous a tout de même informé, mais si vous avez des réponses concrètes sur la question de comment obtenir son grade licence si je suis diplômé avant la nouvelle réforme, je vous invite à réagir à la suite de cet article. Après, à vous de voir.
Je vais essayer de prendre contact avec une juriste qui fait des formations en IFSI et dans mon hôpital pour voir si elle a un début de réponse.
PS : Attention, le grade licence ne veut pas dire que vous avez la licence. CQFD.

A propos de Thibault Deschamps

Infirmier 2.0 - Je partage tout et rien mais cela n'engage que moi. Note: Article rédigé en collaboration avec l'entreprise citée

A Découvrir

ostheo

L’ostéopathie et les troubles digestifs

Le domaine de la santé est un secteur très mouvementé qui est en sans cesse …

9 commentaires

  1. Bonjour
    Je suis infirmière diplômée en 2008. J’aimerais avoir la reconnaissance Licence pour continuer avec un Master.
    Vous avez de plus amples renseignements sur les VAE et les modalités?
    Cordialement
    Sandrine

  2. Bonjour,
    je suis également diplômée en 2009, dernière section avant la mise en place du système LMD.
    A t on des nouvelles concernant la reconnaissance ou pas ?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement
    B.

  3. Bonjour,
    Diplomée depuis 2006, je me pose actuellement la même question que vous, car je viens d’être refusée pour une inscription en Master 1 des métiers de l’enseignement qui se disait ouvert aux DE Infimière…
    Mais j’ai l’impression qu’absolument rien n’a bougé et aucune réponse apportée depuis la publication de cet article
    C’est déprimant…

  4. J’ai effectué de nombreuses demandes d’inscriptions en fac pour des masters normalement accessibles à des titulaires du DE infirmier mais ils font tous le distinguo : avant et après la réforme.
    Et tous ont refusé l’ancien DE et m’ont renvoyé sur une VAE payante et incertaine (250€ sans garantir le droit à l’inscription ensuite ).
    Ne devrait-on pas saisir la justice pour faire valoir nos droits ? Que font nos syndicats ?

  5. Bonsoir

    Je n’arrête pas de voir qu’avec notre DE (obtenu en 1999 pour moi donc ancienne formation) on a un bac +2
    Mais à la formation continue de la ville, on me soutient que c’est un bac +0 que nous avons car c’est une formation diplômante sur un ministère et que ça ne vaut rien sur les autres… du style si je veux être (C est juste un exemple) secrétaire de mairie qui exige un bac +2 je ne peux pas car je n’ai pas le niveau requis…

    Du coup étant en pleine reconversion je suis quelque peu perdue dans ce que je peux faire ou non car mine de rien ça change un peu la donne ces 2 années !

    Merci de vos réponses

  6. Dorothée LOURENCO

    Bonjour,
    Quelqu’un a-t-il eu des informations complémentaires depuis ces dernières années? La VAE a-t-elle avancé? Merci à tous

  7. La VAE ou la grosse enflure… J’ai voulu faire une VAE pour me reconvertir. Je suis allée dans la fac de ma ville, voir une très gentille dame qui m’a expliqué pendant 1h que oui, c’est vrai, je n’avais pas le grade Licence mais que je pouvais l’obtenir par cette VAE. Il me suffisait de remplir un dossier et de le présenter face à un jury qui évaluerait ou non si c’était ok.
    Le dossier… Je devais fournir des données administratives, logique, mon cursus, ok, et des preuves comme quoi j’avais encadré (je voulais faire un master 1 sciences de l’éducation) des étudiants.
    Le fait que cela fasse partie de notre rôle infirmier et fasse partie du décret ne comptait pas. Elle voulait du chiffre, des dates, des actions !!!! Comment je prouve ça moi !!? Alors oui j’ai encadré des élèves, beaucoup même en 15 années d’exercice. Mais je n’ai aucune preuve !
    Et sans cela mon dossier c’était poubelle…
    Et est-ce que j’avais donné des cours en IFSI ? Non pas encore mais c’était prévu. Sauf que les dates des cours étaient prévues après la remise du dossier du coup non exploitables.
    Ma catégorie A, on me l’a vendu bien enrubannée de joli papier qui brillait, au final elle à une bonne odeur de me*de…
    Je ne peux pas être reclassée (je suis en arrêt suite à un AT et une spondylarthrite non stabilisée depuis 2014…) car en catégorie A… Si j’avais su, je serais restée en B
    Je suis en catégorie A mais j’ai une reconnaissance bac +0.
    Je suis en catégorie A mais je ne suis pas cadre
    Je suis catégorie A mais considérée comme rien
    Je ne peux pas postuler sur une autre fonction Publique sur ma catégorie car mon niveau (BAC +0) ne correspond pas à la catégorie A, ni même à la B…
    Je ne peux pas me former via mon taf car on me dit qu’il n’y a plus d’argent même via le FIPH (je ne sais plus comment ça s’écrit) sauf pour des formations qui ne m’intéressent absolument pas et qui ne rentrent même pas dans le cadre de les restrictions.
    Je suis infirmière, je suis RQTH, je ne travaille plus depuis 6 ans et ne sais toujours pas dans quoi me réorienter sans avoir de trop grosse perte de salaire.
    Je suis infirmière, je suis catégorie A et je vais me réorienter en tant qu’AESH (aide pour les gamins en difficultés dans les écoles) pour un salaire de 700€ par mois environ

  8. Bonjour
    J’avais effectivement posé la question un peu partout il y a 2 ans et demi, mais pas de réponse ou sans issue….
    J’ai eu la chance de pouvoir m’inscrire et commencer un master MEEF afin de me reconvertir dans l’enseignement, dans le privé (ISFEC), et ce avant qu’ils ne se rendent compte que mon diplôme était trop vieux et que je n’avais pas l’équivalence L3. Mais après avoir argumenté ma défense avec des textes de loi européens et des exemples de cas où ça sentait fait, le président de la commission a finalement accepté de me ré intégrer dans la formation
    J’ai réussi le CRPE et mon master 2, je suis donc depuis cette année titularisée en tant que professeur des écoles
    La preuve que c’est possible, mais il faut se battre et utiliser les textes qui parfois sont flous
    En tout cas je pense que mon cas peut faire jurisprudence pour tout ceux qui veulent se lancer
    Bonne chance et battez vous!!
    Mélanie

  9. Et sans passer par la VAE!!!

Laisser un commentaire