Accueil » Actualité » Quand France 2 agresse les infirmiers

Quand France 2 agresse les infirmiers

Alors que ces jours-ci, une série d’agressions aux urgences déferlait sur les dernières informations du web, France 2 ne fait que passer au-dessus mais fonce dans le mur à travers un de leurs reportages opposant les infirmières du public et du privé à travers des calomnies non fondées.

France 2 s’en prend à la retraite des infirmiers

Cela concerne notamment l’âge de départ à la retraite, qui selon France 2 aurait lieu à 57 ans pour les infirmières du public contre 62 pour celle du privé. Qui est le journaliste ayant traité ces informations ? La moindre des choses seraient de venir en parler avec des représentants des infirmiers pour comprendre comment cela marche au lieu d’aller trouver des informations périmées sur internet. Car oui, le métier bouge et ce qui l’entoure aussi. Donc oui, depuis 2010 les infirmières du public partent en même temps que ceux du privée, la réforme des retraites faisant basculer le départ de 57 ans à 62 ans. Le départ à la retraite d’un journaliste a-t -elle beaucoup reculé ?

Alors bien entendu, on peut me dire que les infirmières du public qui sont restés en catégories B partiront quant à elles à 57 ans. Oui mais il ne faut pas oublier qu’elles n’ont pas bénéficier de hausse de salaire, la grille n’évoluant plus alors que le coût de la vie ne cesse d’augmenter. Quant à ceux passés en catégorie A, certes la grille de salaire a évolué (et encore pas comme ce qu’on nous avait présenté au départ) mais ils prennent plusieurs années de cotisations en plus et ont du baisser les yeux face à la pénibilité du travail qui n’est donc plus reconnue pour elles.

Donc non Monsieur le journaliste de France 2, tous les infirmiers du public ne partent pas à 57 ans. Pourquoi vouloir créer un climat de tension entre le secteur public et privée ? Alors qu’on est tous d’accord pour aborder plutôt le travail en lui-même et notre seuil de tolérance qui commence à passer la ligne rouge. On a tous le même travail, on a tous le même stress, les mêmes patients en demandant toujours plus et ne sachant plus dire merci, nous faisons tous des heures supplémentaires et même plus sans que les inspecteurs du travail ne décident de venir voir un coup d’œil dans les hôpitaux, nous avons tous des fins de vie à gérer, nous avons tous le même cœur à faire notre métier…

Nous sommes méprisés par les pouvoirs publics depuis des années, si vous média faites de même nous coulerons.

On attend de vous, dès ce soir un rectificatif et une vérité sur notre profession dans votre prochain JT.

A propos de Thibault Deschamps

Infirmier 2.0 - Je partage tout et rien mais cela n'engage que moi. Note: Article rédigé en collaboration avec l'entreprise citée

A Découvrir

chirurge esthetique

Comment la chirurgie esthétique peut permettre de faire disparaître ses complexes

La chirurgie esthétique continue de gagner en popularité, le premier pays ? Les états unis …

2 commentaires

  1. Mon message n’a rien à faire en bas de cet article mais la page de contact ne fonctionne pas…
    J’ai découvert ton article sur Cadrese Sante et je vous juste pour te souhaiter la bienvenue dans le monde notre monde 😉

    Mél, une jeune cadre diplômée de juin 2012

Laisser un commentaire