Dernières nouvelles
Accueil » Divers » Toute une histoire !

Toute une histoire !

Toute une histoireIl y a une semaine, la blogosphère médicale et les blouses blanches présents sur Twitter ont eu droit à une démarche classique mais qui en a fait rire certains et grincer des dents d’autres.

En effet, parfois on peut être contacté par des journalistes en vue d’un reportage ou une interview concernant tel ou tel domaine. Pour ma part, j’ai d’abord été contacté via mon blog par une journaliste de Réservoir Prod. Mais à ma grande surprise, ce fut par contre par le biais de mon deuxième blog, ma vie de pompier, que la journaliste a pris contact avec moi. Voici son message :

Bonjour,

Je travaille pour l’émission Toute une Histoire, diffusée sur France 2 et je suis actuellement à la recherche de témoignages pour une nouvelle émission. Il s’agit d’une émission sur les histoires d’amour dans le milieu médical.

Serait-il possible de diffuser un appel à témoin sur votre site?
En attendant une réponse de votre part, je vous adresse mes sincères salutations.

Toute une histoire…

Vous l’aurez donc compris, elle recherche des histoires de fesses au sein du personnel hospitalier, pour l’émission « Toute une histoire« . Sujet croustillant qui va ravir la ménagère et qui va donner une pause au personnel le jour de la diffusion vu que tous les patients seront surement devant leur télévision dans la chambre à l’écoute de ce sujet. Mais pourquoi m’avoir contacté sur mon blog de pompier ? Oui bon, le mythe pompier-infirmière peut-être…

Puis ce jour-là, en posant la question et en suivant ma liste Twitter, je remarque vite qu’un compte Twitter @davinacasting avait été créée, sans doute par souci d’anonymat et avait pris la peine de contacter 47 personnes du « monde médical » avec la simple phrase : « je suis journaliste pour France 2 et souhaite prendre contact avec vous« .

Médecins, infirmière, étudiante infirmière et même site de santé (logique…) furent alors contactés. Je ne peux pas dire qui a répondu mais sur le coup, certains sur Twitter ont d’abord rigolé puis ont ensuite eu le regret que des journalistes préférant s’intéresser aux histoires de fesses qu’il peut y avoir à l’hôpital que d’autres problèmes plus sérieux.

Mais revenons deux minutes à ce sujet. Veulent-ils vraiment un sujet d’Amour ou un sujet potin et racoleur ? Après tout, on peut être en droit de se poser la question sur la légitimité du sujet choisi par les journalistes. Des histoires d’Amour au travail, il y en a partout, dans tous types d’entreprises. Mais il est bien précisé « dans le milieu médical« … Donc on veut surtout savoir si le mythe de l’infirmière des urgences qui se tape le pompier lui amenant un patient, ou le mythe de l’interne qui couche avec tout ce qui bouge, ou encore ce jeune médecin faisant des fripouilles avec l’étudiante infirmière sur son lieu de stage existe bien…  Non mais franchement…Ce sujet est tabou dans notre milieu !

Tombons les masques et avouons combien de fois on a pu entendre des histoires de ce genre à l’hôpital. Parfois, on l’a vu oui. Cela existe, comme partout. La proportion est surement d’autant plus grande de notre côté vu la majorité de la gent féminine dans ce milieu. Mais là, je parle de quoi justement ? De l’histoire d’Amour et de l’histoire de fesses ? Si je prends le premier cas, on vous en racontera de bien jolies histoires. Moi-même je pourrais vous raconter que j’ai rencontré ma femme lors de mes études d’infirmier (chut, on était dans la même promotion ;p) et que j’en connais qui se mettent en couple. Forcément ! Dans toute société et même statistiquement, les rencontres se font majoritairement sur le lieu de travail ! Pour le deuxième cas, certains soignants s’énervent sur ce sujet, dû principalement au fait d’en avoir assez de continuer à donner une image sexy de l’infirmière, un objet de fantasme pour certains, qui joue facilement de ses charmes et sort avec tous les médecins qu’elle rencontre. En gros, marre de croire que l’hôpital est la même chose que ce qu’on voit dans Grey’s Anatomy et autres séries américaines.

Je trouve qu’en fait finalement, ce sujet reste sensible est toujours tabou… Après tout, excusez-nous de vouloir qu’on s’intéresse plus à ceux qui lavent les fesses des patients que ceux qui se lavent les fesses entre eux. (Ta beau relire cette phrase, tu écarquilles toujours les yeux. C’est fait exprès.). Non mais il est vrai que les médecins et infirmières à l’hôpital ont d’autres problèmes en ce moment, avec des sujets plus sérieux que des histoires de fesses. La réalité du travail sur le terrain à l’heure actuelle fait que vos histoires de ce genre, on en a un peu rien à f****. Allez demander si l’interne qui s’est tapé 48H de garde aux urgences a eu le temps de se taper l’infirmière lors de ses 5 minutes de pause, je pense qu’il avait autre chose à penser que cela. Quant à elle, elle n’a toujours pas réussi à trouver deux minutes à se poser tant l’afflux des patients venant se faire « examiner » aux urgences augmente…

Si vous êtes sage et que vous voulez cependant participer à l’émission, poster un commentaire en dessous et je vous donnerai les coordonnés.

A propos de Thibault Deschamps

Infirmier 2.0 - Je partage tout et rien mais cela n'engage que moi. Note: Article rédigé en collaboration avec l'entreprise citée

A Découvrir

ostheo

L’ostéopathie et les troubles digestifs

Le domaine de la santé est un secteur très mouvementé qui est en sans cesse …

Un commentaire

  1. Cette Davina a sévit sur mon blog aussi en essayant de lancer des appels à témoins en commentaires (que je n’ai pas publié), je lui ai envoyé un mail lui demandant de me contacter le jour où elle voudra faire un vrai documentaire sur la précarité des soignants , le chômage IDE, la souffrance au travail, la politique de rendement au détriment de la qualité des soins … En espérant qu’elle ait compris le message

Laisser un commentaire