Accueil » Actualité » À la rentrée, c’est la vaccination des professionnels !
vaccination

À la rentrée, c’est la vaccination des professionnels !

Une petite anecdote m’est revenue aux oreilles dernièrement et m’a d’abord fait sourire, à l’évocation de ce souvenir. Mais elle m’a aussi questionné sur un sujet : la vaccination des professionnels ? On en parle?

Je me rappelle il y a quelques mois, le vieux médecin du service des urgences, vous savez, celui qui vous tapote la tête et qui croit tout vous apprendre? Mais si, celui qu’on écoute même s’il devient gâteux, celui qu’on questionne quand on rencontre un problème? Bref, celui qui nous saoule mais qui, mine de rien, est un puits de connaissance. Et bien c’est ce même médecin qui en décembre, a « privatisé » un box des urgences pour le transformer en salle de vaccination contre la grippe… Le succès rencontré s’est avéré plutôt mitigé, et le médecin a dû fermer sa salle bien plus tôt que prévu devant le faible engouement rencontré chez ses agents.

La vaccination chez nous professionnels de santé, on ne la choisit pas toujours. Dès l’entrée à l’IFSI, on nous demande d’être à jour de certains vaccins, essentiels pour se protéger de toute contamination : https://www.mesvaccins.net/web/news/5165-vaccinations-obligatoires-des-professionnels-de-sante-comment-les-appliquer

Je vous fais d’ailleurs suivre le calendrier vaccinal des professionnels : https://www.mesvaccins.net/textes/calendrier_vaccinal_professionnels_2016.pdf mais si vous voulez encore plus de détails, n’hésitez pas à consulter les recommandations vaccinales complètes élaboré par le ministère chargé de la santé http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/calendrier_vaccinal_2016.pdf

Ainsi, vous vous devez d’être à jour concernant le DTP (seul vaccin obligatoire en France), l’hépatite B et la tuberculose (qui eux sont obligatoires pour tout professionnels de santé). Les aspirants à une entrée à l’IFSI qui nous lisent, petit conseil : Pensez à anticiper vos contrôles de vaccination chez votre médecin traitant car certains vaccins comme l’hépatite B nécessitent plusieurs injections espacées dans le temps, ce qui pourrait vous faire rater votre rentrée !!  En effet, vous devez obligatoirement être immunisé contre l’hépatite B pour vos études.

Parallèlement à cette obligation donc, certains vaccins sont recommandés comme la varicelle, la rougeole ou la dite grippe. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2366

Il est vrai que dans tous services, au contact étroit des patients nous pouvons attraper n’importe quelle cochonnerie. Phénomène encore plus observable aux urgences. Les gens arrivent et sont vus par l’IOA avant tout diagnostic. Il est donc inévitable d’être exposés, sans même le savoir, à toutes ces pathologies. Quand on sait qu’ensuite nous allons nous-même entrer en contact avec X patients eux-mêmes fragiles …  Vous voyez le tableau !

C’est donc un véritable débat qui se pose ici. La vaccination pour soi est une chose mais quand on pense aux risques de transmissions que nous, professionnels de santé, prenons à ne pas nous faire vacciner, ça donne un angle de vue encore différent… Peut-être qu’un petit échange ou une information simple aurait permis de le remplir, ce box de vaccination, ou au moins de nous intéresser, nous, soignants des urgences… Ce qui aurait contenté notre vieux toubib plutôt vexé par le manque de motivation de ses équipes.

J’espère que cet article vous aura donné envie de réfléchir davantage sur votre position de professionnel ou de futur soignant face à la vaccination. Si vous voulez plus d’infos, ce site-là est bien fait : http://www.vaccination-info-service.fr/

Sur ce, piquez-bien !!

A propos de Thibault Deschamps

Infirmier 2.0 - Je partage tout et rien mais cela n'engage que moi. Note: Article rédigé en collaboration avec l'entreprise citée

A Découvrir

Défibrillateur : les raisons d’opter pour la location

Cette année, les challenges sont nombreux pour identifier les personnes les plus exposées au Covid …

Laisser un commentaire