Accueil » Chroniques » Il existe toujours, le lâche.
violence conjuguale

Il existe toujours, le lâche.

On sait qu’il existe mais on n’y croit pas, on sait qu’il est là mais on le  voit pas.

Hier soir on a reçu une mère et son bébé, elle portait des traces de coups. Elle venait pour son bébé en réalité, lui aussi était marqué. Pauvre petit bout qui voit que sa couleur peut changer de peau, qu’une bosse peut modifier l’aspect de son visage. Ce jour-là, il a fait connaissance avec la boucle d’une ceinture… En vrai, je ne sais même plus avec quoi son idiot de père s’est amusé ce jour-là à frapper sa femme, qui elle tentait de protéger son enfant dans ses bras protecteurs.

On veut à notre tour les protéger lorsqu’ils sont dans nos locaux et toi tu fais encore preuve d’empathie ce jour-là, encore.

Ils sont ressortis, elle comme petit bout, ils vont bien. Ils resteront marqués.

A propos de Thibault Deschamps

Infirmier 2.0 - Je partage tout et rien mais cela n'engage que moi. Note: Article rédigé en collaboration avec l'entreprise citée

A Découvrir

Existe-t-il un lien entre la santé et l’alimentation ?

Vous ne le saviez peut-être pas mais ce que nous mangeons impacte directement notre santé, …

Laisser un commentaire