Dernières nouvelles
Accueil » Actualité » Je suis « Ni Bonnes, Ni Nonnes, Ni Pigeonnes »

Je suis « Ni Bonnes, Ni Nonnes, Ni Pigeonnes »

Ni Bonnes, Ni Nonnes, Ni Pigeonnes

L’association « Ni bonnes, ni nonnes, ni pigeonnes » (NBNNP) refait parler d’elle lors de la Journée internationale de l’infirmière.  Cette association qui est née maintenant depuis près de 6 mois et regroupant sur sa page facebook près de 35.000 membres se veulent activistes et sensibiliser l’opinion publique et les politiques sur le travail des soignants qui semble être mis de côté par certains…

Ni bonnes, ni nonnes, ni pigeonnes dans la rue

Après une première sortie le 23 mars 2013 sur la Place du Trocadéro, ils étaient cette fois-ci en ce dimanche 12 mai 2013 sur la Place de la Bastille. Ah qu’ils étaient beaux à voir avec leurs blouses blanches servant de support pour slogans, de pancartes bien préparées d’images de nonnes et de pigeons, criant avec bonne humeur sur le laxisme de nos dirigeants. 150 selon les organisateurs, 149 selon la police et 53.600 selon les syndicats (hahaha.), ce sont des infirmier(e)s, des aides-soignant(e)s qui sont venus manifester sur ce dimanche d’un week-end de pont.

Ce qu’il faut tout de même savoir, c’est quand même s’il y avait finalement peu de participants (souvent difficiles chez les soignants), l’action était là et a marqué de son empreinte, laissant sans doute présager d’autres manifestations qui deviendront de plus en plus importantes. Espérons quand on peut voir le mépris de la ministre de la Solidarité et de la Santé, Marisol Touraine, qui n’a pas souhaité recevoir l’association par faute de temps dans son emploi du temps. A quand un simple ministre de la Santé qui ne s’occuperait que de la Santé ? Non mais allo ? Arrêtez vos visites de courtoisie et recevez le « peuple ».

La manifestation s’est fini devant l’Hôtel-Dieu, menacé de fermeture, où des CRS attendaient de pied ferme. Cela n’a pas empêché certains soignants de l’hôpital de se joindre aux manifestants quelques instants pour montrer leur solidarité, tout cela dans un esprit bon enfant. Aucun coup de matraque n’a été donné, juste des sourires.

Le mouvement ne fait que commencer et maintenant les « pigeonnes » sont connues au vue des médias qui ont relayés l’information de cette manifestation, alors faites attention et regardez toujours au-dessus de votre tête.

Pour rejoindre l’association, c’est sur Facebook ou maintenant leur site internet !

Petite note (sans méchanceté) de l’auteur : J’adhère au mouvement, même si elle peut paraître parfois un peu bordélique sur Facebook  (en même temps, Facebook est mal foutu). Mais j’avoue ne pas accrocher au nom. Certes, c’est esthétique ce dont je parle, là n’est pas le but d’une telle association mais certainement que ma masculinité en prend un coup ou que les noms à rallonge me font mal aux yeux. Cela ressemble plus à un slogan pour moi, surement voulu par les créateurs de l’association. Bon j’aime leur mascotte hein ! Allez, je m’habituerais va… Après tout, c’est pas sur ça qu’on devrait parler mais sur leur mouvement. En attendant, je vous invite quand même à les rejoindre ! Bougez-vous un petit peu.

A propos de Thibault Deschamps

Infirmier 2.0 - Je partage tout et rien mais cela n'engage que moi. Note: Article rédigé en collaboration avec l'entreprise citée

A Découvrir

coronavirus

Un formulaire pour dépister le coronavirus

n virus à l’allure épidémique, le COVID-19 fait un affreux ravage aujourd’hui. Comment faut-il se …

Laisser un commentaire